La nécessité de changer

La nécessité de changer

« Rien n’est permanent, sauf le changement. Seul le changement est éternel. » Héraclite, Maximes, 142

L’être humain adore ce qui ne change pas, il le trouve rassurant. C’est ce qu’il connaît et c’est ce qu’il essaye de garder intact pour se protéger. Car ce qu’il connaît ne lui fait pas peur, il sait déjà comment agir et réagir face à lui, il sait déjà quoi attendre de lui. Ce qui ne change pas ne demande pas d’efforts. Alors qu’un tout petit changement dans son environnement peut créer des angoisses terribles chez l’humain. Il faut beaucoup d’efforts pour s’adapter, il faut du courage pour affronter l’inconnu, il faut du mérite pour faire face aux nouvelles choses devant nous. Lorsque les qualités manquent, l’instinct humain cherche à garder son environnement comme il le connaît.

Or tout change, à tout instant. Le temps avance et à chaque moment il y a une petite transformation en nous et dans notre environnement qui font que le changement est inévitable. Si nous refusons le changement en nous, l’environnement qui aura changé sera trop différent de ce que nous arrivons à affronter. C’est une illusion de croire à la permanence des choses. Nous voyons bien ce que deviennent ceux qui refusent le changement : ils ont de l’amertume pour tout ce qui est nouveau, ils déplorent tout ce qui est ancien et qui n’est plus, ils accusent tout le monde, ils méprisent tout le monde, et rien n’est jamais de leur faute. Alors que c’est eux qui ne savent pas d’adapter, c’est eux qui n’ont pas le courage d’accueillir le changement inévitable du monde, c’est eux qui sont bouleversés par l’instabilité de toute chose, c’est eux qui se rendent vieux à un âge où l’on n’a pas encore vécu le tiers de son existence. La peur les pétrifie, et leur réaction est d’en accuser l’état du monde.

Ne soyons pas comme eux. Ce n’est pas le monde qui est plein de défauts, c’est nous qui manquont de qualités. Il faut apprendre à nous adapter, sinon nous sommes certains d’être les esclaves de l’anxiété et de l’amertume. Lorsque le monde change, nous avons besoin de changer avec lui. Ne laissons pas la peur guider nos vies et nous laisser passer à côté de tout ce que nous pouvons accomplir, tout le bien que nous pouvons apporter, toute la force que nous pouvons montrer aux autres pour les encourager et leur donner l’exemple.

Le monde change, rendons-nous capables de nous y adapter.

Laisser un commentaire