Les plus belles citations de Sénèque – Lettres à Lucilius – Livre I – Lettres 1 à 12

Les plus belles citations de Sénèque – Lettres à Lucilius – Livre I – Lettres 1 à 12

Lettre 1 – Gestion du temps

« La plus grande partie de la vie se passe à mal faire, une grande part à ne rien faire et la totalité de la vie, à faire autre chose que ce qu’il faudrait. »

« Nous ne voyons la mort que devant nous, alors qu’une grosse partie de la mort est déjà dans notre dos; tout ce que que nous laissons derrière nous de notre existence appartient à la mort. »

« Alors que l’on attend de vivre, la vie passe. »

Lettre 2 – Ne lire que quelques auteurs

« Le premier indice d’une pensée en équilibre, c’est, à mon sens, de savoir se fixer et séjourner avec soi. »

« Il faut ne se pénétrer et ne se nourrir que de quelques auteurs déterminés, si l’on veut en tirer un profit durable. C’est n’être nulle part que d’être partout. à passer sa vie en voyage, on se fait beaucoup d’hôtes, et point d’amis. »

Lettre 3 – l’amitié, l’affolement et l’oisiveté

« C’est un tort de se confier à tout le monde; c’est un tort de ne se confier à personne. »

« Il faut combiner ses deux états: l’homme de loisir pratiquera l’action; l’homme d’action connaîtra le loisir. Consulte la Nature. Elle te dira: j’ai fait le jour et la nuit. »

Lettre 4 – se préparer à la mort. Se suffire de peu.

« Réfléchis journellement aux moyens d’abandonner paisiblement cette vie à laquelle bien des hommes s’attachent et se retiennent, comme ceux qu’un torrent emporte s’accrochent aux ronces et aux rocailles. »

« L’humanité en général flotte misérablement entre la crainte de la mort et les afflictions de la vie: ils répugnent à vivre et ils ne savent pas mourir. »

« Un instant suffit pour bouleverser la mer. Le même jour, sur ces mêmes eaux où ils glissaient, des navires se sont engloutis. »

« Pourquoi comprends-tu seulement à cette heure la fatalité que depuis longtemps tu subissais? Eh oui! Tu vas à la mort depuis le jour où tu es né. »

« On n’est pas obligé de courir les mers, de suivre la carrière des armes. Ce que réclame la Nature s’acquiert sans peine: la table est toute servie. »

« Ce qui suffit, nous l’avons sous la main. Faire bon ménage avec la pauvreté, c’est être riche. »

Lettre 5 – comment se comporter en philosophe. Le présent.

« Au-dedans dissemblance complète! Par nos dehors accordons-nous avec le peuple. »

« La philosophie fait de la tempérance une obligation, non un supplice, et la tempérance n’exclut pas tout apprêt. »

« Tu cesseras, dit-il, de craindre, quand tu cesseras d’espérer. » Citation du stoïcien Hécaton.

« La cause principale de ces deux affections (espérance, crainte), c’est que l’homme, ne s’ajustant pas au présent, projette vers les lointains ses pensées avant-coureuses. »

« Les bêtes prennent la fuite devant le danger visible; hors de danger, elles retrouvent la quiétude. Nous nous tourmentons, nous, et de l’avenir et du passé. »

Lettre 6 – apprendre des autres

« D’une façon générale, si j’aime à apprendre, c’est pour enseigner; et jamais je ne m’intéresserai à aucune nouveauté, même à une pensée belle et utile, si je dois être seul à profiter de mon savoir. »

Lettre 7 – la foule, les spectacles

« Attache-toi à ceux qui te rendront meilleur; ouvre ta porte à ceux que tu as espoir de rendre toi-même meilleurs. Ce sont des offices réciproques. Qui enseigne s’instruit. »

Lettre 8 – le travail personnel, le contrôle de soi

« Tenez donc cette règle d’existence, rationnelle et salutaire, de n’accorder à votre corps que juste ce qu’il faut pour se bien porter. Appliquez-lui un traitement un peu rude; autrement il obéira mal aux suggestions de l’âme. Ne mangez que pour calmer la faim; ne buvez que pour étancher la soif; vos vêtements ne seront qu’une sauvegarde contre le froid; vos maisons rien qu’une défense contre les intempéries. »

Lettre 9 – différence entre sage épicurien et stoïcien, amitié, amour

« Notre sage surmonte, à la vérité, toutes les disgrâces, mais il y est sensible. »

« Je te révélerai un secret pour te faire aimer sans philtre, sans herbes, sans incantation de magicienne: aime et l’on t’aimera. » citation de Hécaton.

« Sans aucun doute il y a ressemblance entre l’amitié et l’amour. Nous dirons même de l’amour qu’il est la folie de l’amitié. »

Lettre 10 – la solitude

« On garde à vue un désespéré, un inquiet, pour qu’il ne fasse pas un mauvais usage de sa solitude. Les égarés ne doivent jamais être abandonnées à eux-mêmes; car c’est alors qu’ils ruminent de mauvais desseins, qu’ils bâtissent des plans qui mettront en risque les autres ou eux-mêmes. »

Lettre 11 – le naturel

« C’est qu’aucune sagesse n’élimine dans le corps ni dans l’âme les imperfections naturelles: ce qui est implanté en nous, né avec nous, l’art le tempère, il ne le réduit pas. »

« Il nous faut faire choix d’un homme de bien l’avoir constamment devant nos yeux de manière à vivre comme sous son regard et à régler toutes nos actions comme s’il les voyait. »

Lettre 12 – la vieillesse, la mort

« Réglons donc chaque jour comme s’il devait fermer la marche, comme s’il était le terme de notre vie et sa conclusion suprême. »

« Il est pleinement heureux, il a la tranquille possession de lui-même, celui qui attend le lendemain sans inquiétude. Quiconque s’est dit: j’ai vécu, se lève chaque jour pour une aubaine à recueillir. »

Laisser un commentaire