Penser rationnellement pour éviter de sombrer émotionnellement

Penser rationnellement pour éviter de sombrer émotionnellement

Quand on pense au stoïcisme, on a souvent cette image d’un homme froid qui n’a pas d’émotions, qui ne réagit pas, et qui est totalement raisonnable et uniquement raisonnable. C’est un cliché, car ce n’est pas la vérité du stoïcisme. Les stoïciens sont des êtres humains aussi, qui ressentent des émotions et qui peuvent être blessés. Mais qui sont déterminés à ne pas se laisser blesser inutilement par le monde. Alors ils utilisent la raison pour ne pas être les victimes de leurs émotions.

Nous avons la capacité, à chaque fois que nous sommes devant une situation qui nous perturbe émotionnellement, de nous arrêter et d’essayer de penser raisonnablement. C’est aussi possible de se laisser emporter par les émotions, par la peur, par la colère, par la tristesse, par l’anxiété, mais quand est-ce que ces émotions nous ont été bénéfiques ? Souvent elles nous font du mal sans apporter quoi que ce soit de bon. Et le pire est que nous le savons. Il suffit de voir tant de situations où nous avons été dans le passé, où nos émotions nous ont ruiné, détruit, et empiré la situation qui était déjà suffisamment difficile. Mais si nous nous étions arrêté, et pensé rationnellement, nous aurions pu nous maîtriser et ne pas sombrer, ne pas être les esclaves de nos émotions.

C’est l’exercice stoïcien d’« attention à soi » qui nous permet de savoir ce qui se passe en nous, de se rendre compte que des émotions négatives commencent à nous prendre, et reculer d’un pas pour les observer rationnellement. Souvent elles n’ont aucune utilité pour nous. Et il vaut mieux penser au meilleur moyen d’avancer devant la situation devant nous en agissant sur ce qui dépend de nous plutôt que de se concentrer sur les émotions et sur la rumination intérieure.

Penser rationnellement permet de combattre l’effet négatif des émotions. Cela peut paraître froid. Mais c’est comme lorsque nous avons une grosse blessure physique, il faut appliquer du froid pour calmer la douleur. Ici, la blessure est émotionnelle, alors il faut un peu de froid émotionnel pour la soigner.

Laisser un commentaire