Attention à soi – Faire attention à ses pensées

Attention à soi – Faire attention à ses pensées

Le texte ci-après lu par moi-même:

L’attention à soi est l’exercice spirituel fondamental dans le stoïcisme. Sans lui, ce n’est pas possible de changer. Alors c’est quoi l’attention à soi ?

C’est le fait de pouvoir être conscient de tout ce que nous sommes en train de faire. La plupart de nos actions sont inconscientes, et nos pensées aussi. Notre cerveau est tout le temps en train de fabriquer des pensées. C’est ce qu’il sait faire. C’est sa fonction. Il n’arrête pas de créer des idées, et de nous les proposer. Et quand nous ne sommes pas conscients de ce qu’il invente, il risque d’inventer des pensées qui ne sont pas bonnes pour nous, qui nous font du mal, et qui nous rendent tristes.

L’attention à soi, c’est de se rendre compte de tout ce que le cerveau est train de fabriquer, et de filtrer consciemment ces idées. Est-ce que les scénarios qui nous font peur dans la tête sont vrais, ou est-ce que ce n’est que notre habitude de ne nous concentrer que sur les mauvaises pensées et d’oublier tout le reste ? Et même si ces scénarios étaient vrais, est-ce que notre réaction à eux est appropriée ? Ou est-ce que nous n’essayons pas de contrôler quelque chose qui est hors de notre contrôle ? Parce que c’est une garantie d’être malheureux si nous essayons de faire ça. Si c’est hors de notre contrôle, le mieux qu’on puisse faire, c’est de contrôler la manière avec laquelle on réagit. Et pour ça il faut faire attention à comment on agit.

Faire attention à ses pensées, ce n’est pas d’essayer de nier les problèmes ou de regarder ailleurs. C’est de se prendre en flagrant délit de pensées excessives et de commencer à analyser rigoureusement ce qui se passe dans notre tête. S’il y a des choses à faire pour résoudre un problème, nous pouvons commencer à agir. Mais si nous ne pouvons rien y faire, il y a certainement d’autres sujets sur lesquels nous pouvons agir et qui méritent notre attention. C’est mieux que de continuer à ruminer sur le premier sujet auquel nous ne pouvons rien.

Pour finir, l’attention à soi est un exercice, ça veut dire qu’il s’apprend, et que plus nous le répétons plus nous devenons meilleurs, et il devient automatique. C’est grâce à cet exercice que nous arrivons à changer, car pour commencer à changer, il faut d’abord être conscient de comment on est.

Laisser un commentaire