Pratique de l’attention à soi: progresser dans ce que nous faisons

Pratique de l’attention à soi: progresser dans ce que nous faisons

L’attention à soi est l’exercice spirituel qui nous permet d’être toujours présent à notre vie, d’être clairvoyant par rapport à ce que nous pensons, et d’avancer là où nous voulons aller au lieu d’être entraînés vers ce que nous risquons de ne pas aimer.

C’est une pratique de tous les jours et il peut nous permettre de rediriger nos pensées vers ce qui nous est immédiatement nécessaire d’accomplir pour progresser et arriver à notre objectif ou au moins s’en approcher. D’abord il faut identifier la tâche que nous voulons mener à bien, qu’elle soit artistique, sportive, ou professionnelle. Par exemple l’objectif peut être d’apprendre à jouer une nouvelle pièce de piano, ou réussir un certain geste technique dans le sport que nous pratiquons, ou finir un rapport que nous avons besoin de rendre bientôt. La difficulté de la tâche peut nous repousser et notre esprit va automatiquement errer ailleurs pour ne pas avoir à faire face à cette difficulté. C’est là où, en faisant attention à nous-mêmes, à ce que nous faisons, à la nature de nos pensées, nous pouvons rediriger notre esprit vers ce qui est nécessaire de faire et essayer de surmonter la difficulté.

Par exemple, vous êtes musiciens et vous vous trouvez devant un passage assez virtuose (au moins pour notre niveau) et vous voulez pouvoir l’exécuter correctement pour pouvoir le jouer devant un public plus ou moins grand, ou même devant vos amis ou votre professeur. Le passage est juste assez difficile pour que vous n’y arriviez pas au bout de quelques répétitions, mais vous voyez bien qu’il n’est pas au-delà de vos capacités. Il vous résiste et vous êtes énervés, alors vous pensez à autre chose quand vous le jouez. Pour progresser et y arriver, il faudra, avant de commencer à répéter, vous mettre dans un état d’attention à vous-mêmes, à vos doigts, à vos yeux, et à vos pensées, et quand le passage difficile arrivera, vous savez que vous risquez de penser à autre chose au lieu de faire attention à la pièce, et dès que l’esprit commence à errer, vous redirigez vos pensées vers votre jeu, et vous essayez de devenir un peu meilleur. Après des répétitions bien espacées, de l’attention à soi pendant ces répétitions et du sommeil pour consolider, vous verrez que votre corps assimilera la difficulté et sera capable d’exécuter la pièce qui vous résistait. Si vous ne redirigez pas votre attention et que vous laissez votre esprit errer, votre cerveau ne pourra jamais (ou très lentement) progresser comme vous le voulez.

L’attention à soi est applicable à toutes les situations où vous devez avancer, où vous devez progresser, où vous voulez arriver à quelque chose qui a de la valeur.

Laisser un commentaire