Les exercices stoïciens: remèdes pour les maladies de l’esprit

Les exercices stoïciens: remèdes pour les maladies de l’esprit

Le stoïcisme propose plusieurs exercices qui ont pour but d’aider celui qui les pratique à progresser dans le contrôle de ses émotions, de ses désirs, dans le contrôle de soi. L’exercice de « l’attention à soi » consiste à faire attention à nos pensées pour ne pas laisser n’importe laquelle nous saisir, « la dichotomie du contrôle » consiste à faire la différence entre ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous pour agir sur les premiers et ne pas s’attarder sur les seconds. Tous les exercices stoïciens ont pour promesse de nous faire arriver à cet état de force intérieure, de maîtrise de soi qui nous manque la plupart des fois dans la vie et dont nous avons beaucoup besoin.

Mais le problème est que les exercices demandent l’effort de les pratiquer. Leurs effets ne se voient qu’après les avoir travaillés quotidiennement pendant plusieurs jours, semaines, mois. Quelqu’un qui se sent psychologiquement mal, déprimé, dépressif, vulnérable, abandonnera vite l’effort pour y arriver et pensera que les exercices n’ont aucun effet pour le sortir de son état qui le fait souffrir. Pourtant il n’y a qu’avec la persévérance que les exercices agissent en changeant le fonctionnement de l’esprit. En faisant attention chaque jour à nos pensées pour les rediriger vers ce qui est bénéfique au lieu de se focaliser sur ce qui nous fait mal, l’esprit prend l’habitude d’avoir de bonnes pensées dans le présent, d’arrêter d’être bloqué dans le passé et d’avancer positivement vers l’avenir.

La répétition est la clé. Personne ne se réveille du jour au lendemain en ayant de nouvelles habitudes. C’est en répétant chaque jour les bonnes habitudes qu’elles deviennent automatiques. Les exercices doivent être pratiqués tous les jours avec rigueur pour pouvoir en tirer les bénéfices et acquérir la force mentale et le contrôle de ses émotions.

Lorsqu’un médecin diagnostique une maladie, il prescrit des médicaments à prendre pendant plusieurs jours, et plusieurs fois par jours. C’est la même chose avec les exercices spirituels pour soigner l’esprit. Sauf qu’avec nos émotions, nos peurs, nous sommes souvent malades. Alors il faut souvent prendre le remède. C’est une maladie chronique qu’il faut traiter tous les jours pour ne pas sentir ses mauvais effets. Quand le traitement s’arrête, il y a risque de rechute.

Il n’y a pas d’autre moyen pour y arriver. Il faut l’effort de travailler les exercices spirituels. Des efforts quotidiens. Un travail de tous les jours sur les exercices spirituels pour profiter de leurs effets bénéfiques. Sinon les émotions continueront à nous maîtriser, et nous en subirons les conséquences. Or il est possible de les maîtriser, et c’est tous les jours qu’on apprend à le faire.

Laisser un commentaire